Amir Muhammad

Amir Muhammad

Amir Muhammad est un écrivain, éditeur et cinéaste indépendant né en 1972 et basé à Kuala Lumpur. Il a fait ses études à l’Université d’East Anglia (Royaume-Uni) et a un temps écrit pour la presse écrite locale, notamment le New Straits Times. En 2000, il écrit et réalise Lips to Lips, son premier long métrage en Malaisie. Certaines de ses œuvres, à l’image de The Big Durian, ont pris part à un certain nombre de festivals internationaux, dont les festivals du film de Sundance, de Vancouver et de Berlin. Deux de ses films, Apa Khabar Orang Kampung et The Last Communist, sont toujours interdits en Malaisie. Il a commencé à publier des livres en 2007 sous la bannière de Matahari Books, sa propre maison d’édition dédiée aux essais de non-fiction. Il a aussi lancé Fixi, une maison spécialisée dans les ouvrages pulp en langue malaise. En janvier 2013 est inaugurée la branche anglophone de Fixi, baptisée Fixi Novo.

Lire l’article consacré à Amir Muhammad sur Lettres de Malaisie.

Quelques-uns de ses ouvrages :

  • Yasmin Ahmad’s Films (2009)
  • Malaysian Politicians Say the Darndest Things (2007, 2009)
  • Rojak (2010)
  • 120 Malay Movies (2010)
  • Kopi (2012)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s