Shahnon Ahmad

Shahnon Ahmad

Shahnon bin Ahmad est un écrivain de langue malaise né en 1933 dans le village de Sik (Kedah). Il a été récompensé par le prix honorifique de Sasterawan Negara (Lauréat National) en 1982. Il est également ancien membre du Parlement et professeur émérite à l’Université Sains Malaysia de Penang. Écrit en 1966, son seul roman traduit en français — Ranjau Sepanjang Jalan (Le Riz) — fait partie de sa première période d’écrivain. En effet, depuis les années 1970, Shahnon, devenu l’un des promoteurs du courant islamique en littérature (Sastera Islam), a changé d’orientation et s’est fixé comme mission de propager la foi musulmane dans ses écrits. De ce point de vue, Le Riz est, pour lui, une erreur du fait de son esprit pessimiste, contraire à l’islam. Aujourd’hui, Shahnon Ahmad reste considéré comme un écrivain du terroir, l’un des plus habiles conteurs de la campagne malaise et du travail de la terre. Membre du parti d’opposition PAS, il ne cache pas son aversion pour le parti majoritaire UMNO et l’ancien premier ministre Mahathir ; il en a d’ailleurs tiré un livre, un pamphlet satirique intitulé Shit (1999).

Quelques-uns de ses ouvrages :

  • Rentong (1965)
  • Terdedah (1965)
  • Ranjau Sepanjang Jalan (1966, traduit du malais par Nicole Biros sous le titre Le Riz)
  • Menteri (1967)
  • Protes (1967)
  • Perdana (1969)
  • Srengenge (1973)
  • Sampah(1974)
  • Kemelut (1977)
  • Seluang Menodak Baung (1978)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s