Zhang Guixing

Zhang Guixing (張貴興) est né en 1956 à Sarawak, au nord de l’île de Bornéo, en Malaisie, où il passe son enfance et son adolescence. En 1976, il part à Taïwan pour suivre des études universitaires et y devenir enseignant d’anglais. Sa carrière littéraire commence dans les années 1980 avec la publication en revue de plusieurs nouvelles, puis d’un premier roman en 1992, Le chant des sirènes. Il est aujourd’hui l’auteur de plusieurs recueils de nouvelles et romans, dont La harde d’éléphants qui, suivi de Népenthès (2000) et Ma belle endormie du royaume du Sud (2001), constitue le premier tome de sa trilogie de la forêt vierge. Zhang a été lauréat de plusieurs prix littéraires à Taïwan.

Lire l’article sur Zhang Guixing dans la revue Jentayu.

Traduit en français :

  • La harde d’éléphants, extraits (Jentayu, 2018, traduit du chinois par Chen Fang-Hwey et Pierre-Mong Lim).