Un Caïd

Clavell - Un caïdAuteur : James Clavell

Traduction : Michel Deutsch
Stock, 1962
ISBN : 9782253034312

Des milliers de prisonniers qui pourrissent au milieu de la jungle : c’est le camp de Changi – les brutalités des Japonais, la ami, le désespoir, la dégradation, la mort lente, la déshumanisation progressive… Mais, Changi, c’est aussi une impitoyable école de survivance. Et qui sera le plus capable de survivre, sinon le plus rusé, le plus fort, le plus adaptable, le plus dénué de préjugé.) Autrement dit celui que l’on appelle le Roi, le « Caïd » du camp, malin comme un singe, cruel comme un rat – et pourtant honnête à sa manière, loyal à sa façon. Ce n’est pas « le combat du jour et de la nuit » qui se livre à Changi car rien de ce qui est humain n’est totalement blanc ni totalement noir. Simplement, chacun, avec des fortunes diverses, se concentre inexorablement sur la seule question qui compte : survivre. Et comme la survivance ne peut être que collective, une extraordinaire alliance doit se conclure entre l’égoïsme individuel et l’égoïsme supérieur du groupe. Les vieilles valeurs de la loi morale s’écroulent, remplacées par d’autres qui sont les armes nécessaires de ceux qui ne veulent pas mourir.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s