Pantouns

Qu’est-ce qu’un pantoun ?

C’est un quatrain – rien d’autre qu’un quatrain, mais obéissant à deux  règles fondamentales, deux « divisions ». La première concerne le contenu : les deux premiers vers expriment une « description », une notation, tandis que les deux suivants expriment le sens de l’ensemble, la « morale », le « message ».

L’idéal poétique visé consiste en une  « correspondance »  aussi étroite que possible entre les sonorités, les mots des deux moitiés. La seconde règle concerne les rimes, qui sont croisées (ABAB). Voici un exemple, où les correspondances sont soulignées dans le texte original :

Kalau tidak kerana bintang                          Si ce n’était pour les étoiles

Masakan bulan naik se tinggi ?                      La lune monterait-elle ainsi ?

Kalau tidak kerana abang                            Si ce n’était pour toi

Masakan sahaya datang ke mari ?                  Serais-je venue jusqu’ici ?

Traduire un pantoun en respectant ces règles sonores est donc, évidemment, impossible : il ne reste qu’à… en écrire.  Quant à savoir si le premier distique, à lui tout seul, doit avoir son propre sens, ou bien s’il doit évoquer le sens du suivant… pantounez d’abord : il sera bien temps plus tard de constater que c’est bien là le point mystérieux où les ruses poétiques de notre petit genre se dissimulent le mieux !

>> Suite : Le pantoun en français

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s