La feuille de bananier magique

La feuille de bananier magique 2Ce jour-là, il fait agréablement frais dans la forêt. Kanchil le petit cerf-souris trottine gaiement, tout content. Il tient entre ses pattes de délicieux gâteaux de riz sucrés enveloppés dans une grande feuille de bananier, qu’il a achetés au marché du dimanche. Les meilleurs gâteaux au monde ! Un à un, ils disparaissent dans sa bouche.

Bien décidé à ne pas laisser un seul grain de riz gluant sur la feuille de bananier, il donne de petits coups de langue gourmands sans même regarder où il pose les pattes. Dans la forêt, c’est une chose qui ne pardonne pas. Une minute plus tôt, il était encore sur la terre ferme et la voilà maintenant qui dégringole dans un grand trou béant. La feuille de bananier flotte paresseusement et vient se poser sur sa tête. Kanchil se sent bête !

Comment va-t-il sortir de là ? Il essaie de grimper d’un côté puis de l’autre, mais le trou est trop profond et glissant pour ses petites pattes. Kanchil appelle à l’aide. Il a beau crier, hurler, personne ne l’entend. Il est pris au piège. Pour combien de temps ? Jusqu’à la fin du monde ?

La fin du monde… la fin du monde… LA FIN DU MONDE !!!

Ça y est ! Kanchil a une idée. Et pour mettre son plan à exécution, il suffit de patienter. Kanchil n’a pas à attendre longtemps. Ular le serpent s’approche en ondulant, espérant trouver quelque chose de bon à manger.

– Kanchil ! Que fais-tu au fond de c-c-ce trou ? s’étonne Ular.

– Tu ne connais pas la nouvelle ? dit Kanchil. Aujourd’hui le monde va s’arrêter. Sauf pour moi. Là où je suis, rien ne peut m’arriver !

– S-s-s’arrêter ?! Comment le s-s-sais-tu ? siffle Ular, inquiet.

– C’est écrit sur cette Feuille de Bananier Magique que j’ai apportée avec moi, répond Kanchil en désignant la feuille toute collante.

– Une Feuille de Bananier Magique ?

– Oui, l’Eternelle et Infinie Feuille de Bananier Magique de la Jungle, explique Kanchil. Je vais te lire ce qui est écrit.

Kanchil fixe la feuille intensément :

En ce jour sans retour

Le monde s’arrêtera

Et le ciel tombera

Tenez-vous prêts

Car voyez-vous

Seuls seront épargnés

Ceux qui seront dans le trou

– Le monde va s-s-s’arrêter ?! Moi aus-s-si, je peux être épargné ? implore Ular.

– S’il ne tenait qu’à moi, répond Kanchil, je te laisserais volontiers me rejoindre. L’ennui, c’est que ma Feuille de Bananier Magique précise que l’on ne peut s’abriter ici qu’à une condition : NE PAS ÉTERNUER. Le premier qui éternuera sera chassé ! Je regrette, tu éternues trop. Je ne peux pas te laisser descendre.

– Je te promets de ne pas éternuer, Kanchil. S-s-s’il te plaît, laisse-moi me cacher avec toi ! supplie Ular.

– Bon, je veux bien, mais tu ne dois pas éternuer ! insiste Kanchil.

Ular se faufile dans le trou. C’est alors qu’apparaît Babi le sanglier, qui cherche de la nourriture en fouillant la terre de son groin. Il jette un coup d’oeil dans le trou avec curiosité.

– Que faites-vous là-dedans ? demande-t-il à Kanchil et Ular.

– Nous attendons la fin du monde, répond Kanchil. D’après ma Feuille de Bananier Magique, c’est aujourd’hui que le monde va s’arrêter et que le ciel va tomber. Seuls ceux qui se seront abrités ici seront épargnés.

– La fin du monde ? Balivernes ! D’un autre côté, mieux vaut être trop prudent que pas assez. Faites-moi une petite place, j’arrive ! annonce Babi.

– Non, attends ! s’écrie Kanchil. Nous serions heureux de t’avoir parmi nous, Babi, mais l’ennui, c’est que tu pourrais éternuer. Le premier qui éternuera sera chassé.

– Ne vous en faites pas, je n’éternuerai pas. Attention, me voilà.

Babi saute dans le trou pour y attendre la fin du monde avec Kanchil et Ular. Bientôt Harimau le tigre s’avance d’un pas nonchalant, le regard méchant.

– Que se passe-t-il en bas ? rugit-il du bord du trou.

– Nous attendons la fin du monde ! Aujourd’hui le ciel va tomber sur la terre et seuls ceux qui se seront abrités dans le trou seront épargnés. C’est écrit là, sur cette Feuille de Bananier Magique.

Harimau, qui n’oublie jamais longtemps son estomac, se dit tout bas : « La fin du monde ? Il n’y aura plus ni forêt ni animaux ? Je vais mourir de faim… Au fond de ce trou, au moins, il y a un serpent, un sanglier et un cerf-souris. »

– Eh bien, je vous rejoins ! annonce-t-il.

– Non ! Attends, Harimau ! Tu éternues trop. Le premier qui éternuera sera chassé, s’écrie Babi, pas très content d’avoir à cohabiter avec un tigre.

– Je descendrai, que vous le vouliez ou non. Je vous promets de ne pas éternuer.

Aussitôt dit, aussitôt fait. D’un bond, Harimau atterrit au fond du trou. Tous attendent, le cœur battant, de voir à quoi ressemblera la fin du monde.

Bientôt Kanchil se tourne vers Harimau.

– Tu étais sur le point d’éternuer, non ? Je t’ai entendu !

– Ce n’était pas moi ! rétorque Harimau en recouvras vite sa truffe de ses pattes.

Kanchil se tourne vers Babi.

– Tu étais sur le point d’éternuer… Je t’ai entendu

– Moi ? fait Babi. Je n’éternue jamais !

Kanchil regarde Ular.

– Et toi, tu n’allais pas éternuer ?

– Pas du tout ! s’écrie Ular.

Soudain le museau de Kanchil se met à frétiller. Ça picote…ça gratouille…ça chatouille… Aa…aa…aaa…aaaa…aaaaa…TCHOOUUUUUUUUM !!!

Kanchil laisse échapper l’éternuement le plus gros, le plus long, le plus fort que vous ayez jamais entendu ! Les autres animaux le dévisagent.

– Kanchil ! Tu as éternué ! s’exclame Babi sur un ton accusateur.

– Sur ta Feuille de Bananier Magique, il était écrit que le premier qui éternuerait serait chassé, lui rappelle Ular.

– Tu dois partir ! déclare Harimau.

Ils attrapent Kanchil par les pattes et une, deux, trois… le petit cerf-souris vole dans les airs. Kanchil est heureux de retrouver le sol frais de la forêt. Son plan a fonctionné.

– Merci ! leur crie-t-il.

Puis il se sauve aussi vite que ses petites pattes le lui permettent, de peur que les autres ne comprennent la ruse et ne se lancent à sa poursuite. Après toutes ces péripéties, Kanchil a une faim de loup ! Et s’il retournait au marché acheter de délicieux gâteaux de riz sucrés enveloppés dans une feuille de bananier ?

Tiré de La feuille de bananier magique : Une aventure de Kanchil, le petit cerf-souris
de Nathan Kumar Scott et Radhashyam Raut. Traduction : Fenn Troller.
Reproduit avec autorisation. Copyright © 2008 Syros.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s