K.S. Maniam

K.S. Maniam

Subramaniam Krishnan, plus connu sous le nom de K. S. Maniam, est un romancier de langue anglaise né à Bedong (Kedah) en 1942. Issu d’une famille d’immigrés indiens, sa scolarité a d’abord été menée en tamoul, avant que son père ne cède à ses demandes et ne l’envoie finalement dans une école anglophone. Fortement influencé par la culture occidentale, il part au Royaume-Uni dans les années 1960 pour être formé au prestigieux Malayan Teachers’ College. Il retourne en Malaisie pour débuter sa carrière d’enseignant puis, dans les années 1970, reprend des études à l’Université de Malaya. Il y devient professeur agrégé de littérature et d’écriture créative, poste qu’il occupe jusqu’en 1997 avant de se consacrer à plein temps à l’écriture. Ses romans, nouvelles et poèmes abordent souvent la vie et les problèmes de la diaspora post-coloniale indienne en Malaisie. En 2000, il reçoit le Prix Raja Rao pour sa contribution exceptionnelle à la littérature de la diaspora sud-asiatique.

Quelques-uns de ses ouvrages :

  • The Return (1981)
  • The Cord (1983)
  • Plot, The Aborting, Parablames and Other Stories (1989)
  • The Sandpit: Womensis (1990)
  • In A Far Country (1993)
  • Arriving – and Other Stories (1995)
  • The Loved Flaw (2001)
  • Between Lives (2003)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s