Taïwan et Malaisie : des littératures à découvrir

mytw

Voilà bientôt un an que l’aventure de Lettres de Malaisie a débuté dans l’espoir de promouvoir la littérature en lien avec la Malaisie auprès du public francophone, et ainsi créer davantage de passerelles entre nos lointaines cultures littéraires. Une quarantaine d’articles et quatre numéros de revue poétique plus tard, une base de lecteurs fidèles a commencé à se former et des liens précieux avec les milieux locaux du livre et des médias ont été noués.

Ces dix mois auront également permis de constater (et de regretter) la quasi-absence d’informations en français, approfondies et régulières, sur le monde littéraire asiatique, si ce n’est pour la Chine et le Japon. Or il est évident que l’Asie ne se limite pas à ces deux pays, aussi fascinants soient-ils, tout comme sa littérature ne saurait se réduire simplement à Mo Yan et Haruki Murakami. A sa petite échelle, Lettres de Malaisie vient donc combler un manque : celui d’un besoin d’ouverture sur un continent immensément divers, multipolaire, et donc riche d’histoires à transmettre et à partager.

S’inscrivant dans une démarche similaire, Lettres de Taïwan vient de voir le jour. Désormais en ligne, le site propose d’ores et déjà plus de 400 références d’ouvrages de littérature mais aussi de livres de voyage, d’arts martiaux, de sciences sociales ou de géopolitique publiés à Taïwan puis traduits en français ou traitant de Taïwan. Le rapprochement de Lettres de Malaisie et Lettres de Taïwan répond à une logique simple : parler et faire parler de pays méconnus où la vie littéraire est bouillonnante et d’où émergent déjà quelques-unes des grandes plumes de demain.

Mais pourquoi donc la Malaisie et Taïwan ? Aussi fortuit soit-il, ce rapprochement s’avère en fait particulièrement riche de correspondances et d’horizons partagés. L’« archipélitude » de l’une et l’insularité de l’autre, la mosaïque culturelle propre aux deux pays, l’ombre économique condescendante projetée par leurs puissants voisins respectifs (la Chine pour Taïwan, Singapour pour la Malaisie), les nombreux échanges qui s’opèrent de longue date entre ces deux bouts de mer de Chine…

La communauté malaisienne (principalement d’origine chinoise) est aujourd’hui importante à Taïwan, et l’inverse est également vrai. Ces deux pays s’aiment et se respectent, et rien que sur le plan littéraire, on leur découvre, plus que de simples coïncidences, de réelles affinités. A titre d’exemples, Li Yongping, auteur malaisien de langue chinoise, s’est établi depuis longtemps et connaît un grand succès à Taïwan, tandis que Tash Aw, né à Taipei et qui écrit lui en anglais, a fait de la Malaisie sa patrie de cœur pour y avoir passé une partie de sa jeunesse. Les correspondances ne s’arrêtent pas là, mais nous vous en épargnerons – pour l’instant – la liste…

Pour toutes ces raisons, nous sommes heureux de vous annoncer la mise en commun de nos efforts afin de vous proposer des informations de qualité sur les scènes littéraires de Taïwan et de la Malaisie. Chaque site aura sa propre ligne éditoriale, mais notre interface est désormais semblable. Nous espérons qu’ils permettront une plus grande compréhension de ces deux bouts d’Asie aux cultures si originales et savoureuses, et qu’ils susciteront des envies de voyage, littéraire d’abord, et pourquoi pas véritable.

Bonnes lectures à tous !

4 réponses à “Taïwan et Malaisie : des littératures à découvrir

  1. Bonjour de Toulouse! Je suis allée 4 fois à Taïwan et j’espère bien y retourner un jour… idem pour le Japon, pays qui me fascine depuis toujours… je pourrais y vivre! Bonne journée et bon we pascal! Amitiés toulousaines…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s