Entretien avec Mohd Khair Ngadiron, directeur de l’ITBM

Nous vous invitons aujourd’hui à découvrir l’Institut Terjemahan & Buku Malaysia (ITBM, soit l’Institut de la Traduction et du Livre de Malaisie) au travers d’un entretien avec son directeur exécutif, Mohd Khair Ngadiron. Fondé le 14 septembre 1993 sous le nom d’Institut de la Traduction de Malaisie (Institut Terjemahan Negara Malaysia, ITNM), l’Institut avait d’abord pour fonction de s’occuper de tout ce qui avait trait à la traduction, l’interprétariat et au transfert d’information aux niveaux national et international. Le 16 décembre 2011, l’ITNM a été transformé par communiqué du premier ministre de Malaisie, Dato’ Sri Mohd Najib Tun Abdul Razak. Par ce changement d’image, l’Institut de la Traduction de Malaisie a reçu le mandat de publier des œuvres originales d’écrivains malaisiens de tous genres afin de dynamiser l’industrie nationale de l’édition et du livre, 60% des fonctions de l’ITBM se concentrant sur la traduction tandis que les 40% restants sont consacrés à la publication. En appliquant cet objectif stratégique, l’Institut a réussi à se positionner comme la première institution pour la traduction et l’édition de livres de qualité, et il reste déterminé à appliquer ses quatre missions principales, à savoir: surmonter les obstacles linguistiques dans le partage des connaissances afin de faire prospérer la société; enrichir et élargir le patrimoine littéraire en langue malaise afin d’en permettre l’accès aux intellectuels malaisiens; faire connaître les œuvres nationales au monde entier; et former le capital humain dans l’industrie de l’écriture, de la traduction et de l’édition.

Lettres de Malaisie tient à remercier Brigitte F. Bresson pour la traduction du malais vers le français de l’entretien ci-dessous, ainsi que Pn. Siti Rafiah Sulaiman pour son entremise auprès de En. Mohd Khair Ngadiron. Vous pouvez également retrouver cet entretien en version originale.

Pouvez-vous nous décrire brièvement les activités de l’ITBM dans le domaine de l’édition en Malaisie ?

ITBML’ITBM a deux activités principales dans le domaine de l’édition en Malaisie: la publication d’œuvres traduites et celle d’œuvres originales malaisiennes. Ces deux activités sont menées de front, depuis l’obtention des manuscrits jusqu’à la publication et la vente aux lecteurs. A l’inverse des autres maisons d’édition malaisiennes, l’ITBM se procure les meilleures œuvres étrangères du monde pour les traduire dans la langue nationale, en participant à des festivals internationaux du livre dans le monde entier. Au cours de ces événements, l’ITBM en profite pour commercialiser les œuvres malaisiennes en signant des accords, en particulier avec des maisons d’édition étrangères.

Pouvez-vous nous parler des autres institutions qui s’occupent également de la promotion de la littérature en Malaisie, telles que DBP ou MBKM? Quelles sont leurs différences majeures et leurs points communs?

Mohd Khair NgadironEn principe, l’ITBM et Dewan Bahasa dan Pustaka (DBP) ont le même objectif dans le domaine de l’édition, de la langue et de la littérature. Dans le domaine de l’édition, l’ITBM partage le même objectif que toutes les autres maisons d’édition du pays, à savoir de publier un nombre de livres correspondant à 0,1% de la population, soit 28 000 nouveaux livres par an (ce qui correspond à une population de 28 millions).
Dans le domaine de la langue et de la littérature, l’ITBM a la même responsabilité que le DBP, à savoir préserver et promouvoir la langue et la littérature nationales en Malaisie et à l’étranger. L’ITBM s’efforce de promouvoir la littérature au moyen de la publication d’œuvres malaisiennes traduites dans les langues étrangères principales, ce qui correspond à notre troisième mission qui est de faire connaitre la littérature nationale à l’étranger, et au moyen de la publication d’œuvres malaisiennes inédites, ce qui correspond  à notre deuxième mission  qui est d’enrichir et d’élargir le patrimoine littéraire malaisien, véhicule de la pensée malaisienne.
Le DBP, une organisation qui construit et planifie la langue, la littérature et la publication, joue un rôle d’organisation d’activités linguistiques, littéraires et de publication. Dans le but de développer la langue malaise, le DBP organise divers programmes afin de renforcer la politique de la langue nationale, de surveiller, d’encourager, de partager, de servir et de transmettre cette langue. Diverses activités sont organisées selon ces fonctions afin d’assurer et de renforcer la position de la langue malaise comme langue nationale officielle et lingua franca du pays.

DBP et MBKMIl n’existe pas de différence marquée entre ces deux institutions dans le domaine de la promotion de la littérature nationale, si ce n’est que l’ITBM est une société associée au gouvernement (government-linked company) qui est la propriété totale du Ministre des Finances, tandis que le DBP est une institution gouvernementale statutaire (statutory body) également placée sous le contrôle du ministère de l’Éducation, tout comme l’ITBM.
Majlis Buku Kebangsaan Malaysia (MBKM, ou le Conseil Malaisien du Livre) est une agence gouvernementale placée sous le contrôle du Ministère de l’Éducation qui fonctionne comme agence professionnelle et joue un rôle de consultation en matière de livres au niveau national. Le Conseil est composé de représentants de plusieurs ministères et agences gouvernementales, des associations de l’industrie du livre et des organisations non-gouvernementales qui ont trait à l’industrie et l’avancement du livre, ainsi que des individus qui sont choisis en fonction de leurs capacités à soutenir les intérêts du Conseil et d’apporter leur aide afin d’atteindre ses objectifs. Le conseil MBKM ne publie pas de livres de façon active, contrairement à l’ITBM et au DBP.

En France, vous avez formé des liens de coopération à long terme avec Les Indes Savantes pour la traduction et la publication de plusieurs ouvrages d’auteurs malais. Que pensez-vous de cette coopération ?

Ridhwan - Les derniers jours d'un artisteTout d’abord, notre coopération avec Les Indes Savantes est très productive, puisque des œuvres malaisiennes ont déjà été traduites en français et mises à la disposition des lecteurs français. Nous pensons que cet effort commun ne bénéficie pas seulement la Malaisie, mais cela permet également de présenter les valeurs esthétiques littéraires malaisiennes au public français. Cette coopération prouve également que les œuvres des écrivains malaisiens ont leur place au niveau international. Ainsi, il est important de maintenir cette coopération et même de la développer davantage. L’ITBM espère que cette coopération servira d’exemple et servira à convaincre d’autres maisons d’édition françaises à travailler avec l’ITBM dans le domaine de la publication.

Avez-vous justement des projets avec d’autres maisons d’édition françaises?

Outre Les Indes Savantes, l’ITBM a également formé des liens de coopération avec les Éditions Arkuiris. Nous nous préparons également à travailler avec L’Harmattan. A l’avenir, nous espérons travailler avec davantage de maisons d’édition françaises, que ce soit pour traduire des œuvres malaisiennes en français ou des œuvres françaises en malais.

Vous avez récemment effectué des visites de travail en Europe, qui vous ont entre autres amenés à participer à la Foire Internationale du Livre de Francfort. Que vous a apporté cette visite, en termes de nouvelles relations de travail ou de nouvelles idées de promotion des livres de l’ITBM?

50 Best Malaysian TitlesL’ITBM a obtenu de nombreux bénéfices de nos visites de travail à La Rochelle, Paris et à la Foire du Livre de Francfort. Comme nous l’avons indiqué ci-dessus, nous avons deux objectifs lors de nos visites à l’étranger et notre participation à des festivals du livre : amener la littérature malaisienne à l’étranger ; et enrichir la collection de livres en langue malaise par la traduction des meilleures œuvres étrangères.
Lors de la dernière Foire de Francfort, l’ITBM a réussi à faire connaître des œuvres malaisiennes à un public international, en particulier dans le domaine de la littérature et des ouvrages typiquement malaisiens au moyen du catalogue ‘50 Best Malaysian Titles‘ (les 50 meilleurs titres malaisiens) publié par MBKM. Plusieurs maisons d’édition étrangères se sont montrées intéressées à travailler avec l’ITBM pour traduire des œuvres littéraires malaisiennes, y compris en allemand, en français, en albanais, en tchèque et en coréen, en outre de commercialiser des œuvres traduites en anglais.
Nos rencontres avec des maisons d’édition internationales à Francfort ont également permis de signer des contrats concernant l’achat des droits d’auteur dans le but de traduire des ouvrages récents en malais. Les maisons d’édition étrangères accordent à présent la priorité à l’ITBM en nous informant par courriel ou catalogue de leurs toutes dernières publications, et nous envoient même des manuscrits en cours de publication.

Qu’en est-il de la traduction d’œuvres littéraires françaises en malais? Êtes-vous responsables de la traduction?

Malaisie-France - Un voyage en nous-mêmesLa France possède de nombreuses œuvres littéraires qui peuvent être traduites en malais. Pour commencer, l’ITBM a traduit et publié l’ouvrage ‘Malaysia-Perancis: Menelusuri Jati Diri (Malaisie-France : un voyage en nous-mêmes), qui explore les liens qui relient la Malaisie et la France dans divers domaines, y compris la littérature. Dans ce livre, le lecteur se rend compte de plusieurs aspects de la culture et de la pensée françaises qui ont été adoptés par la société malaisienne.
D’autre part, l’ITBM est en train de traduire trois livres français en malais, à savoir Contes sauvages : Les très curieuses histoires de Kancil le Petit-Chevrotain et Histoire du Genre Pantoun de Georges Voisset et plus récemment Malaisie de Henri Fauconnier. Nous sommes aussi en train de traduire en malais l’ouvrage d’Alain Rival et Patrice Levang intitulé La palme des controverses, publié par Quae Edition.
En ce qui concerne la traduction, l’ITBM assume toutes les responsabilités, y compris le coût des traductions..

Quels sont les projets principaux prévus pour l’année 2014, en français ou dans d’autres langues?

En 2014, l’ITBM prévoit de publier d’autres chefs d’œuvre de la littérature malaisienne en français, ainsi que de traduire des ouvrages littéraires contemporains français en malais. Ces deux projets ont été préparés au cours de discussions entre l’ITBM et plusieurs maisons d’édition françaises. Un total de 6 ouvrages seront publiés en français en 2014, comme indiqué ci-dessous:

N.

TITRE ORIGINAL

TRADUCTION

NOM DU TRADUCTEUR

STATUT

1

1515 (Faisal Tehrani) 1515 Dr. Monique Zaini-Lajoubert A paraître en coopération avec Les Indes Savantes.

2

Menghadap ke Pelabuhan (Dr. Zurinah Hassan) En regardant le port Jean-Michel Severy A paraître en coopération avec L’Harmattan.

3

Koleksi Puisi Penyair Abad ke-20 (Dr. Georges Voisset) Le passage de Malacca.(collection de poèmes malaisiens du 20ème siècle) Dr. Georges Voisset En cours d’impression pour être proposé aux maisons d’édition françaises intéressées par une coopération avec l’ITBM.

4

Koleksi Puisi daripada SN Prof. Emeritus Dr. Muhammad Haji Salleh Et ce Monde aussi est le Mien (collection de poèmes par Muhammad Haji Salleh) Dr. Georges Voisset En cours d’impression pour être proposé aux maisons d’édition françaises intéressées par une coopération avec l’ITBM.

5

Pantun: Khazanah Melayu Pantouns : Le Joyau Malais Dr. Georges Voisset En cours d’impression pour être proposé aux maisons d’édition françaises intéressées par une coopération avec l’ITBM.

6

Imam (SN Dato’ Abdullah Hussain) Imam Dr. Laurent Metzger Traduction en cours.

L’ITBM va également traduire des œuvres malaisiennes dans d’autres langues que le français en 2014 en coopération avec des maisons d’édition étrangères situées à Singapour, en Indonésie, en Thaïlande, en Chine, à Taiwan, au Japon et en Allemagne.
L’événement principal pour 2014 est que la Malaisie a été sélectionnée comme pays-thème pour le Salon du Livre International de Tokyo (TIBF 2014). Un total de 9 titres malaisiens vont être publiés en japonais, et 13 ouvrages japonais traduits en malais seront republiés. Cette réédition correspond au feedback que nous avons reçu de bibliothèques japonaises qui veulent racheter les livres japonais traduits dans d’autres langues. En même temps, l’ITBM va exposer et vendre 21 titres de littérature enfantine qui ont été traduits et publiés en japonais pour le TIBF 2014.

Conference of the BirdsLes autres ouvrages d’importance qui seront publiés en 2014 comportent une œuvre originale en malais intitulée ‘Kontrak Sosial Perlembagaan Persekutuan 1957: Pengikat Jati Diri Bangsa Malaysia Merdeka’, (Le contrat social de la constitution fédérale de 1957 : l’âme de la Malaisie indépendante), un livre traduit en malais pour l’Encyclopédie Britannica concise (Britannica Concise Encyclopedia) et ‘La Conférence des Oiseaux’ de Farid Ud-Din Attar.
En dehors de ce projet, l’ITBM travaille de concert avec plusieurs autres agences pour traduire et publier des livres en langue étrangère, en particulier pour les présenter et les vendre dans les festivals du livre à l’étranger comme par exemple le Salon du Livre pour Enfants de Bologne 2014, le 30ème Congrès International des Éditeurs de Bangkok en Thaïlande, le Salon du Tourisme de Berlin 2014, le Salon International du Livre de Kuala Lumpur 2014 , la Foire du Livre de Francfort 2014, le Festival des Écrivains de Hambourg, le Festival des Écrivains de Singapour, le Salon International du Livre pour Enfants de Chine à Shanghai 2014, le Salon du Livre d’Indonésie 2014, et le Salon du Livre de La Rochelle 2014.

Quelles sont les œuvres malaisiennes traduites en français que vous proposez aux lecteurs français?

A ce jour, l’ITBM a traduit 6 ouvrages d’Écrivains Nationaux et 2 ouvrages de lauréats du SEA Write Award:

N.

TITRE ORIGINAL

TRADUCTION

NOM DU TRADUCTEUR

STATUT

1

Hari-Hari Terakhir Seorang Seniman (SN Dato’ Dr Anwar Ridhwan) Les derniers jours d’un artiste Dr. Monique Zaini-Lajoubert Publié en coopération avec Les Indes Savantes

2

Rimba Harapan (Keris Mas) La Jungle de l’espoir Brigitte F. Bresson Publié en coopération avec Les Indes Savantes

3

Hujan Pagi (A.Samad Said) Pluie du matin Dr. Monique Zaini-Lajoubert Publié en coopération avec Les Indes Savantes

4

Saudagar Besar dari Kuala Lumpur (Keris Mas) Le Grand commerçant  de Kuala Lumpur Brigitte F. Bresson Publié en coopération avec Les Indes Savantes.

5

Puitika Sastera Melayu (SN Prof. Emeritus Dr. Muhammad Haji Salleh) La Poétique de la littérature Malaise Dr. Monique Zaini-Lajoubert Publié en coopération avec Les Indes Savantes

6

Juara (SN S. Othman Kelantan) Le Champion Fred Suriya Publié par l’ITBM.

7

Sungai Mekong (Latiff Mohidin) Le Mékong Brigitte F. Bresson Publié par l’ITBM.

8

Ngayau (Amil Jaya) Chasseurs de têtes Brigitte F. Bresson Publié par l’ITBM.

Outre les œuvres mentionnées ci-dessus, l’ITBM propose également aux lecteurs français de lire l’ouvrage suivant publié en coopération avec les Éditions Arkuiris:

N.

TITRE ORIGINAL

TRADUCTION

NOM DU TRADUCTEUR

STATUT

1

Malaisie­-France: Un Voyage en Nous – Même (divers auteurs français)  Malaysia-Perancis: Menelusuri Jati Diri Traducteurs de l’ITBM

Publié en juillet 2013.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s